Le genou: ligament et ménisque //

REMPLACEMENT D'UN LIGAMENT ROMPU

rupture-des-ligaments-croises
Anatomie

 

Le genou est stabilisé par 4 principaux ligaments:

  • le ligament collatéral interne (LLI) 

  • le ligament collatéral externe (LLE)

  • le ligament croisé antérieur (LCA) 

  • le ligament croisé postérieur (LCP) 

Circonstances
 

La rupture d'un ligament (entorse) est souvent causée par un traumatisme sportif ou un accident. L'entorse peut atteindre plus ou moins gravement un ou plusieurs ligaments. La douleur peut alors être interne et/ou externe selon le ou les ligaments touchés. Le gonflement est souvent important.

 

Prise en charge et traitements

 

Le traitement médical est d'abord privilégié car l'entorse du genou peut être bénigne. Il convient de pratiquer un examen clinique et radiographique pour déterminer les dommages sur les différents ligaments et adopter le meilleur traitement possible. L'IRM peut être effectuée en cas de doute sur une lésion méniscale associée et pour confirmer une lésion du ligament croisé antérieur ou postérieur. L'examen clinique est déterminant et recherche une laxité ou mouvement anormal au niveau du genou.

 

Le traitement initial comprend toujours:

  • Glaçage/Repos/Antalgiques et Anti-inflammatoires 

  • Contention par une attelle rigide pendant 2 à 4 semaines

  • L’appui est autorisé une fois que la radio a éliminé une fracture et que la douleur le permet, au départ sous couvert de béquilles et de l’attelle.

  • Mobilisation rapide du genou afin d’éviter un enraidissement articulaire

  • Kinésithérapie afin de récupérer la mobilité du genou et limiter la perte de force musculaire

 

L'entorse isolée du ligament interne cicatrise souvent sans intervention, en 2 à 4 semaines.

La rupture du ligament croisé antérieur peut entraîner une instabilité du genou en rotation, ce qui empêche la reprise du sport. Dans ce cas, une intervention chirurgicale pourra être décidée.

 

 

Intervention chirurgicale

 

L’intervention repose sur une reconstruction du ligament croisé antérieur en utilisant pour le remplacer, un tendon situé à proximité: soit une partie du tendon rotulien, soit 1 ou 2 tendons ischio-jambiers (cf vidéo). Le prélèvement des tendons n’a pas de conséquence néfaste sur le genou. L'opération dure en moyenne 1 heure.

 

Actuellement, l'intervention est réalisée sous arthroscopie, chirurgie non invasive qui permet de confirmer la lésion avec une caméra sans ouvrir le genou. Le nouveau ligament croisé sera fixé à l'endroit initial du ligament croisé antérieur rompu.

 

 

Suites post-opératoires 
 

L’hospitalisation dure de 1 à 2 jours, avec une tendance vers un séjour de plus en plus court. La rééducation représente ensuite une phase très importante (de 2 à 3 mois en moyenne). Elle commence dès le lendemain de l'intervention.

 

La douleur est contrôlée par des antalgiques et anti-inflammatoires. L'anesthésiste réalise souvent un bloc du nerf crural pour endormir le nerf de la cuisse et du genou, limitant ainsi la douleur.

 

Le genou est protégé par une attelle pendant 3 semaines. La kinésithérapie est commencée dès le lendemain de l'intervention:

- mobilisation en flexion

- renforcement musculaire (quadriceps)

- appui partiel pendant 3 semaines avec béquilles

 

La durée de l’arrêt de travail peut aller de 1 à 2 mois. Certaines activités sportives sont autorisées après environ 1 mois (natation, bicyclette). Le footing est possible après 2 à 3 mois. Les sports de pivot (ballon, raquette) peuvent être repris en 6 à 8 mois, la compétition à 12 mois.

 

Des complications peuvent survenir mais elles restent rares: hématomes, infections, phlébites et embolies, et douleurs post opératoires. La limitation de flexion est possible mais doit être évitée par la kinésithérapie.

RUPTURE DU MENISQUE

Anatomie

Le ménisque est une structure arrondie, cartilagineuse, semblable à un joint, situé entre le fémur et le tibia. Il existe deux ménisques : le ménisque interne et le ménisque externe, ayant un rôle d'amortisseur et de répartition des contraintes.

 

 

Symptômes

Un ménisque peut se déchirer en s'accroupissant, lors d'une torsion brutale, à la suite d'une entorse, en réalisant un mouvement brusque, ou avec le vieillissement. L'examen clinique retrouve souvent des douleurs à la palpation du ménisque, en torsion et en hyperflexion. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
Traitement/Intervention

Lorque l'examen clinique révèle des symptômes typiques, l'intervention chirurgicale par arthroscopie est proposée.

Le ménisque ne cicatrise pas. Le plus souvent, un examen par imagerie (IRM ou arthroscanner) permet de confirmer la lésion méniscale avant l'opération. 

 

L’intervention se fait en chirurgie ambulatoire sur une journée. Elle consiste à retirer le plus souvent le fragment de ménisque déchiré (méniscectomie). Dans certains cas, une réparation du ménisque pourra être effectuée.
 

corne postérieure ménisque interne

Chirurgie du membre inférieur

Hanche-Genou-Cheville-Pied

© 2014 Marc RICHIR. Tous droits réservés. Réalisation AB CLIC.